---------------------------

François-Xavier Harbec, conseiller en emploi

Site en construction, nouveautés en 2015! Développement de carrière Québec, Canada

Offres d'emplois / Amélioration du français au bureau / À propos

9 conseils pour se préparer à une entrevue en vente
8 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

vendeur entrevue 9 conseils pour se préparer à une entrevue en vente

Photo : PathDoc / Shutterstock

La préparation est toujours un facteur important de succès. C’est vrai pour une rencontre avec un client potentiel, mais aussi dans le cas d’une entrevue d’embauche, où vous ne disposez que d’une chance pour démontrer votre valeur. Si, par nature, le rôle de vendeur implique d’être en «représentation» quasi continue, il n’en demeure pas moins nécessaire de prendre quelques dispositions au préalable.

Voici un petit guide de préparation pour vos prochaines entrevues pour des postes de représentant.

1. Relire l’annonce avant la rencontre

En relisant l’annonce pour le poste, portez une attention particulière au vocabulaire utilisé et insistez sur ces mêmes termes lors de l’entrevue.

2. Consulter le site internet et les nouvelles de l’entreprise

Les sites corporatifs sont souvent une bonne source d’informations que vous pourrez utiliser en entrevue pourdémontrer votre intérêt pour l’entreprise.

3. Identifier les personnes clés dans l’entreprise

Connaître le nom des hauts dirigeants démontre votre capacité à identifier les décideurs, ce qui sera habituellement attendu de vous dans le contexte d’un poste de vendeur.

4. Être prêt à expliquer les éléments de votre CV

Soyez prêt à donner des explications franches sur les éléments qui figurent dans votre CV et à les contextualiser.

N’essayez jamais de cacher des points qui ne seraient pas à votre avantage, de justifier des erreurs ou de trouver des excuses. Par exemple, si vous avez déjà été congédié, n’essayez pas de dire qu’il y a eu une restructuration dans l’entreprise. Abordez cette étape en parlant de la leçon que vous en avez tirée.

5. Être préparé aux questions typiques posées en entrevue

Certaines questions sont récurrentes; il est donc facile pour les candidats de s’y préparer. Comme vous avez le temps d’y réfléchir, préparez une réponse qui soit à la fois objective, sincère et originale.

Voici quelques questions fréquemment posées :

  • Quelles sont vos forces?
  • Quelles sont vos faiblesses?
  • Pourquoi avez-vous postulé pour ce poste?
  • Qu’est-ce qui vous fait croire que vous êtes qualifié?
  • Quels résultats avez-vous obtenus dans un poste similaire?

6. Être prêt à prendre des notes

Apportez un carnet et un stylo pour prendre des notes pendant l’entrevue. Certes, vous allez parler beaucoup au cours de l’entrevue, mais être capable de prendre des notes dans ce type de contexte montre que vous êtes également capable de le faire sur le terrain.

7. Préparer des questions

L’entrevue reste un échange et les recruteurs s’attendront à ce que vous leur posiez des questions pertinentes. Les meilleures questions sont celles qui montrent votre intérêt pour la compagnie et votre envie de performer dans son environnement :

  • Quel est l’état actuel du territoire à couvrir?
  • Quelles sont les attentes pour un bon représentant?
  • Qu’ai-je besoin de faire pour devenir l’un de vos meilleurs vendeurs?
  • Comment allez-vous me soutenir pour m’aider à faire partie de vos meilleurs vendeurs?

Évitez les questions qui concernent simplement la rémunération et les avantages sociaux.

8. Se pratiquer avant l’entrevue

Tout comme vous répétez votre entrée en matière avant une rencontre avec un client potentiel, vous pouvez vous exercer pour certains moments clés de l’entrevue. Pratiquez particulièrement les premières et les dernières minutes, car ce sont celles qui vont avoir le plus d’impact sur l’entrevue.

9. Apporter des preuves de résultats et de performance

Lors de l’entrevue, n’hésitez pas à apporter tout ce qui démontre vos performances : pipeline d’opportunités de vente, agenda, etc. Les lettres de recommandation ne rentrent pas dans cette catégorie.

Avec ce guide de préparation, vous disposez maintenant d’un outil important pour permettre de vous distinguer des autres candidats lors des entrevues en face à face. Bon succès!

logo prima ressource 9 conseils pour se préparer à une entrevue en vente

Frédéric Lucas est le fondateur de Prima Ressource et expert en transformation des forces de ventes au Canada. Il aide les entreprises à bâtir des équipes de vente qui performent quelles que soient les conditions du marché avec une approche scientifique.

Se préparer pour la chasse… aux candidats passifs!
7 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

ecosysteme recrutement Se préparer pour la chasse… aux candidats passifs!

Image : venimo / Shutterstock

Vos gestionnaires cherchent des profils de talents «passifs»? Vous souhaitez diversifier votre boîte à outils de recrutement ou encore rentabiliser votre réseau de contacts? Toutes les raisons sont bonnes pour profiter de l’éventail de bases de données de candidats disponibles – en commençant par les vôtres! Mais pour que votre recherche porte ses fruits, une bonne préparation est de mise.

Qu’il s’agisse d’un système de gestion de candidatures, des réseaux sociaux ou simplement d’une boîte courriel, vous avez déjà sous la main une mine d’information qui ne demande qu’à être exploitée lorsque vous recherchez des candidats passifs.

Partir à la chasse dans ces écosystèmes peut représenter beaucoup de travail, mais le jeu en vaut la chandelle. C’est également le seul moyen de tirer profit des investissements déjà réalisés.

Voici quelques bons réflexes à développer pour prendre ce «virage» :

1. Ajustez votre profil recruteur

Assurez-vous d’optimiser votre profil sur les médias sociaux et les sites d’emploi où vous vous affichez et réseautez. Après tout, c’est votre carte de visite, l’élément qui donne envie ou non à un candidat d’engager ou de poursuivre la conversation avec vous.

Pensez-y : qu’est-il important de partager avec des candidats potentiels pour les aider à vous aider? N’hésitez pas à mentionner des informations comme les délais de réponse auxquels on peut s’attendre, les profils que vous recherchez ou un aperçu des opportunités que vous avez généralement à offrir.

2. Changez votre perspective

Acceptez le CV imparfait ou un peu désuet; de toute façon, il vous faudra tout de même prendre contact avec les candidats potentiels pour vérifier certains éléments.

Évitez de vous concentrer uniquement sur vos besoins à court terme – oui, je sais que c’est difficile quand on vous demande de combler une chaise pour hier. Vous en sortirez gagnant à moyen et à long terme.

Vous ne perdrez pas votre temps à contacter un candidat, même s’il n’a pas le profil idéal pour le poste que vous cherchez à pourvoir, car il pourrait peut-être convenir pour un autre.

Cela s’appelle du réseautage, de la création de liens… et les candidats sauront vous rendre cet investissement dans le temps. D’où mon troisième point…

3. Préparez votre discours

Dans un premier temps, posez-vous la question suivante : cherchez-vous vraiment la bonne personne?

Un profil de poste mal défini conduit inévitablement à de «mauvais» candidats, dont le profil ne correspondra pas aux éléments que vous chercherez à clarifier en cours de processus.

Prenez le temps de réfléchir en amont plutôt que de «réagir». Une bonne préparation vous économisera beaucoup du temps pendant le processus de recrutement.

Songez également aux éléments suivants :

  • Quels mots-clés utiliser dans notre description? L’erreur la plus commune : un titre de poste qui correspond à votre jargon interne, mais pas à celui utilisé dans le marché! Aucun candidat ne cherchera un poste avec de tels mots-clés, alors il ne vous trouvera jamais! Jouez avec le dictionnaire des synonymes et interrogez le gestionnaire et les employés sur les mots-clés qu’ils emploieraient…
  • Connaissez-vous vos leviers d’attraction pour bien vendre le poste? S’agit-il de l’équipe? Du gestionnaire? De votre culture d’entreprise? Ces facteurs doivent être clairement et honnêtement identifiés, car ils font partie de votre «pitch» de vente. N’attendez pas l’étape de l’entrevue pour y penser; c’est dès l’affichage de poste que vous devez profiter de votre opportunité pour attirer les bons talents !

Vous êtes prêt à commencer vos recherches? Ne manquez pas notre prochain article, le lundi 3 août, pour des conseils sur la suite du processus!

illico hodes Se préparer pour la chasse… aux candidats passifs!

Sylvie Leclerc est conseillère principale, services-conseils chez Illico Hodes. L’entreprise offre aux employeurs des solutions d’attraction et d’acquisition de talents qui visent à leur faciliter la vie et à assurer une expérience attrayante et cohérente aux candidats.

Voir toutes les chroniques d’Illico Hodes

Les 10 offres d’emploi les plus populaires cette semaine (27 juin au 3 juillet 2015)
6 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

top 10 Les 10 offres d’emploi les plus populaires cette semaine (27 juin au 3 juillet 2015)

Image : enterlinedesign / Shutterstock

Le recrutement ne prend pas de vacances chez certains employeurs, que ce soit dans les secteurs de la production, du soutien administratif ou de la vente. Découvrez les 10 offres d’emploi les plus consultées cette semaine chez Jobboom!

  1. Journaliers à l’emballageO-I Canada Corp.Autres emplois en construction, production et manutention
  2. Préparateur de commandes
    L´Oréal CanadaAutres emplois en construction, production et manutention

  3. Secrétaire d’école
    Commission scolaire des LaurentidesAutres emplois en soutien administratif

  4. Conseiller RH- Équipe de relève
    CascadesAutres emplois en ressources humaines et relations industrielles
  5. Représentant (e), ventes et mise en marchéHershey CanadaAutres emplois en vente, achat et service à la clientèle
  6. Conseiller aux ressources humaines
    BouclairAutres emplois en ressources humaines et relations industrielles
  7. Secrétaire réceptionniste
    Gaggino AvocatsAutres emplois en soutien administratif

  8. Technicien(ne) comptableGlobaliaAutres emplois en comptabilité, finance et assurance
  9. Technicien(ne) de laboratoire en traitement des eaux
    Veolia Water Technologies CanadaAutres emplois en génie, biopharmaceutique, sciences et techniques scientifiques
  10. Coordonnateur événements et formation
    Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaireAutres emplois en restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

Jobboom vous propose aussi

Pour mettre toutes les chances de votre côté

  • La trousse du chercheur d’emploi actifJobboom met à votre disposition une panoplie d’outils et de conseils couvrant tous les aspects de la recherche d’emploi et qui vous aideront à structurer votre démarche d’emploi.
  • La base de la recherche d’emploiComment définir ses objectifs, où trouver des offres d’emploi et bien préparer sa candidature.
  • La base du CVLes différents modèles de CV, comment élaborer la lettre de présentation, les éléments à retenir et à éviter.
  • La base de l’entrevue d’embaucheComment déjouer les questions-pièges, bien préparer l’entrevue et adopter la bonne attitude.
Les 10 offres d’emploi les plus populaires cette semaine (27 juin au 3 juillet 2015)
5 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

top 10 Les 10 offres d’emploi les plus populaires cette semaine (27 juin au 3 juillet 2015)

Image : enterlinedesign / Shutterstock

Le recrutement ne prend pas de vacances chez certains employeurs, que ce soit dans les secteurs de la production, du soutien administratif ou de la vente. Découvrez les 10 offres d’emploi les plus consultées cette semaine chez Jobboom!

  1. Journaliers à l’emballageO-I Canada Corp.Autres emplois en construction, production et manutention
  2. Préparateur de commandes
    L´Oréal CanadaAutres emplois en construction, production et manutention

  3. Secrétaire d’école
    Commission scolaire des LaurentidesAutres emplois en soutien administratif

  4. Conseiller RH- Équipe de relève
    CascadesAutres emplois en ressources humaines et relations industrielles
  5. Représentant (e), ventes et mise en marchéHershey CanadaAutres emplois en vente, achat et service à la clientèle
  6. Conseiller aux ressources humaines
    BouclairAutres emplois en ressources humaines et relations industrielles
  7. Secrétaire réceptionniste
    Gaggino AvocatsAutres emplois en soutien administratif

  8. Technicien(ne) comptableGlobaliaAutres emplois en comptabilité, finance et assurance
  9. Technicien(ne) de laboratoire en traitement des eaux
    Veolia Water Technologies CanadaAutres emplois en génie, biopharmaceutique, sciences et techniques scientifiques
  10. Coordonnateur événements et formation
    Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaireAutres emplois en restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

Jobboom vous propose aussi

Pour mettre toutes les chances de votre côté

  • La trousse du chercheur d’emploi actifJobboom met à votre disposition une panoplie d’outils et de conseils couvrant tous les aspects de la recherche d’emploi et qui vous aideront à structurer votre démarche d’emploi.
  • La base de la recherche d’emploiComment définir ses objectifs, où trouver des offres d’emploi et bien préparer sa candidature.
  • La base du CVLes différents modèles de CV, comment élaborer la lettre de présentation, les éléments à retenir et à éviter.
  • La base de l’entrevue d’embaucheComment déjouer les questions-pièges, bien préparer l’entrevue et adopter la bonne attitude.
Les 10 offres d’emploi les plus populaires cette semaine (27 juin au 3 juillet 2015)
4 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

top 10 Les 10 offres d’emploi les plus populaires cette semaine (27 juin au 3 juillet 2015)

Image : enterlinedesign / Shutterstock

Le recrutement ne prend pas de vacances chez certains employeurs, que ce soit dans les secteurs de la production, du soutien administratif ou de la vente. Découvrez les 10 offres d’emploi les plus consultées cette semaine chez Jobboom!

  1. Journaliers à l’emballageO-I Canada Corp.Autres emplois en construction, production et manutention
  2. Préparateur de commandes
    L´Oréal CanadaAutres emplois en construction, production et manutention

  3. Secrétaire d’école
    Commission scolaire des LaurentidesAutres emplois en soutien administratif

  4. Conseiller RH- Équipe de relève
    CascadesAutres emplois en ressources humaines et relations industrielles
  5. Représentant (e), ventes et mise en marchéHershey CanadaAutres emplois en vente, achat et service à la clientèle
  6. Conseiller aux ressources humaines
    BouclairAutres emplois en ressources humaines et relations industrielles
  7. Secrétaire réceptionniste
    Gaggino AvocatsAutres emplois en soutien administratif

  8. Technicien(ne) comptableGlobaliaAutres emplois en comptabilité, finance et assurance
  9. Technicien(ne) de laboratoire en traitement des eaux
    Veolia Water Technologies CanadaAutres emplois en génie, biopharmaceutique, sciences et techniques scientifiques
  10. Coordonnateur événements et formation
    Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaireAutres emplois en restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs

Jobboom vous propose aussi

Pour mettre toutes les chances de votre côté

  • La trousse du chercheur d’emploi actifJobboom met à votre disposition une panoplie d’outils et de conseils couvrant tous les aspects de la recherche d’emploi et qui vous aideront à structurer votre démarche d’emploi.
  • La base de la recherche d’emploiComment définir ses objectifs, où trouver des offres d’emploi et bien préparer sa candidature.
  • La base du CVLes différents modèles de CV, comment élaborer la lettre de présentation, les éléments à retenir et à éviter.
  • La base de l’entrevue d’embaucheComment déjouer les questions-pièges, bien préparer l’entrevue et adopter la bonne attitude.
Avez-vous l’étoffe d’un bon patron?
2 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

cravate dans le vent Avez vous l’étoffe d’un bon patron?

Un bon patron doit bien sûr posséder des aptitudes en finance ou en marketing. Mais il doit avant tout être capable de soutenir et de valoriser ses employés.

Beaucoup de compétences s’acquièrent avec l’expérience. On peut finir par maîtriser la gestion des ressources matérielles ou même la gestion des conflits entre employés. Mais plusieurs caractéristiques des leaders, comme la confiance en soi, relèvent avant tout de leur personnalité. Voici cinq qualités fondamentales d’un bon patron.

Être à l’écoute

Si vous prêtez une oreille attentive à vos employés, ils se sentiront respectés et risqueront moins de démissionner. De plus, ils pourraient apporter à votre entreprise des idées intéressantes. Les employés sont sur le terrain; ils savent donc de quelle formation ou de quels équipements ils ont besoin pour mieux répondre aux clients.

Être équitable

Les règlements internes doivent être clairs et s’appliquer de la même façon à tout le monde. Agir par favoritisme pourrait déclencher la colère des employés. Soyez en mesure d’expliquer pourquoi, objectivement, vous accordez une augmentation salariale ou une journée de vacances à quelqu’un.

Avoir confiance en soi

Un bon gestionnaire doit avoir confiance en lui. Si vous avez de la difficulté à assumer vos décisions, vous perdrez de la crédibilité aux yeux de vos employés. Vous devez également avoir assez confiance en vous pour embaucher des gens de talent sans craindre qu’ils vous fassent de l’ombre.

Gérer son énergie

Vous travaillez plus de 50 heures par semaine? Rechargez vos batteries! Par exemple, partez à 17 h tous les mercredis pour aller faire du sport. Pour ce faire, planifiez minutieusement vos journées et n’hésitez pas à déléguer. Vous éviterez ainsi l’épuisement.

Identifier les forces et les faiblesses de l’organisation

En tant que gestionnaire, vous devez assurer le bon fonctionnement de votre département. Vous devrez évaluer où il faut consacrer plus de ressources. Par exemple, pour améliorer le service à la clientèle, faut-il plus de plus de personnel, de nouveaux logiciels ou de la formation?

Avez-vous l’étoffe d’un bon patron?
1 juillet 2015 écrit par Jobboom Blog

cravate dans le vent Avez vous l’étoffe d’un bon patron?

Un bon patron doit bien sûr posséder des aptitudes en finance ou en marketing. Mais il doit avant tout être capable de soutenir et de valoriser ses employés.

Beaucoup de compétences s’acquièrent avec l’expérience. On peut finir par maîtriser la gestion des ressources matérielles ou même la gestion des conflits entre employés. Mais plusieurs caractéristiques des leaders, comme la confiance en soi, relèvent avant tout de leur personnalité. Voici cinq qualités fondamentales d’un bon patron.

Être à l’écoute

Si vous prêtez une oreille attentive à vos employés, ils se sentiront respectés et risqueront moins de démissionner. De plus, ils pourraient apporter à votre entreprise des idées intéressantes. Les employés sont sur le terrain; ils savent donc de quelle formation ou de quels équipements ils ont besoin pour mieux répondre aux clients.

Être équitable

Les règlements internes doivent être clairs et s’appliquer de la même façon à tout le monde. Agir par favoritisme pourrait déclencher la colère des employés. Soyez en mesure d’expliquer pourquoi, objectivement, vous accordez une augmentation salariale ou une journée de vacances à quelqu’un.

Avoir confiance en soi

Un bon gestionnaire doit avoir confiance en lui. Si vous avez de la difficulté à assumer vos décisions, vous perdrez de la crédibilité aux yeux de vos employés. Vous devez également avoir assez confiance en vous pour embaucher des gens de talent sans craindre qu’ils vous fassent de l’ombre.

Gérer son énergie

Vous travaillez plus de 50 heures par semaine? Rechargez vos batteries! Par exemple, partez à 17 h tous les mercredis pour aller faire du sport. Pour ce faire, planifiez minutieusement vos journées et n’hésitez pas à déléguer. Vous éviterez ainsi l’épuisement.

Identifier les forces et les faiblesses de l’organisation

En tant que gestionnaire, vous devez assurer le bon fonctionnement de votre département. Vous devrez évaluer où il faut consacrer plus de ressources. Par exemple, pour améliorer le service à la clientèle, faut-il plus de plus de personnel, de nouveaux logiciels ou de la formation?

Avez-vous l’étoffe d’un bon patron?
30 juin 2015 écrit par Jobboom Blog

cravate dans le vent Avez vous l’étoffe d’un bon patron?

Un bon patron doit bien sûr posséder des aptitudes en finance ou en marketing. Mais il doit avant tout être capable de soutenir et de valoriser ses employés.

Beaucoup de compétences s’acquièrent avec l’expérience. On peut finir par maîtriser la gestion des ressources matérielles ou même la gestion des conflits entre employés. Mais plusieurs caractéristiques des leaders, comme la confiance en soi, relèvent avant tout de leur personnalité. Voici cinq qualités fondamentales d’un bon patron.

Être à l’écoute

Si vous prêtez une oreille attentive à vos employés, ils se sentiront respectés et risqueront moins de démissionner. De plus, ils pourraient apporter à votre entreprise des idées intéressantes. Les employés sont sur le terrain; ils savent donc de quelle formation ou de quels équipements ils ont besoin pour mieux répondre aux clients.

Être équitable

Les règlements internes doivent être clairs et s’appliquer de la même façon à tout le monde. Agir par favoritisme pourrait déclencher la colère des employés. Soyez en mesure d’expliquer pourquoi, objectivement, vous accordez une augmentation salariale ou une journée de vacances à quelqu’un.

Avoir confiance en soi

Un bon gestionnaire doit avoir confiance en lui. Si vous avez de la difficulté à assumer vos décisions, vous perdrez de la crédibilité aux yeux de vos employés. Vous devez également avoir assez confiance en vous pour embaucher des gens de talent sans craindre qu’ils vous fassent de l’ombre.

Gérer son énergie

Vous travaillez plus de 50 heures par semaine? Rechargez vos batteries! Par exemple, partez à 17 h tous les mercredis pour aller faire du sport. Pour ce faire, planifiez minutieusement vos journées et n’hésitez pas à déléguer. Vous éviterez ainsi l’épuisement.

Identifier les forces et les faiblesses de l’organisation

En tant que gestionnaire, vous devez assurer le bon fonctionnement de votre département. Vous devrez évaluer où il faut consacrer plus de ressources. Par exemple, pour améliorer le service à la clientèle, faut-il plus de plus de personnel, de nouveaux logiciels ou de la formation?

Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière
29 juin 2015 écrit par Jobboom Blog

manque de sommeil Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière

Photo : Rawpixel / Shutterstock

Vous êtes incapable de vous mettre au lit avant minuit, bien que votre cadran soit programmé pour 6 heures le lendemain? Non seulement cette habitude peut affecter votre santé, elle est également l’un des facteurs les plus nuisibles à votre productivité au boulot.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, et de l’institut de recherche RAND Europe révèle que les travailleurs qui dorment moins de sept heures par nuit sont significativement moins productifs que ceux qui dorment sept ou huit heures.

Plus surprenant encore : le manque de sommeil serait en fait plus nuisible à la productivité que la cigarette ou l’alcool! D’ailleurs, les chercheurs indiquent que les gens qui consomment de l’alcool de façon modérée en semaine ne présentent aucune baisse de productivité.

L’étude met également en lumière d’autres facteurs nuisant à la productivité. Les travailleurs sous pression rencontrant des difficultés financières ou des soucis de santé seraient moins efficaces, tout comme ceux qui présentent des symptômes de dépression, qui sont victimes de harcèlement au bureau ou qui font face à des demandes irréalistes de la part de leur employeur.

Quoi faire pour mieux dormir et mieux performer au travail

  1. Évitez les somnifères ou autres hypnotiques. Ces sédatifs induisent un sommeil rapide et très profond, mais peu réparateur. Leur utilisation prolongée ne permet pas d’avoir un sommeil satisfaisant à long terme.
  2. Réduisez votre consommation de caféine, du moins après dîner. Comme tous les psychotropes, la caféine agit sur certains récepteurs du cerveau en stimulant la production d’adrénaline et de dopamine. Elle agit aussi sur les récepteurs responsables de votre envie de dormir à la fin de la journée.
  3. Évitez la lumière bleue le soir. Les principaux coupables sont la télévision et l’ordinateur. La lumière bleue perturbe le rythme circadien (cycle éveil/sommeil) en stoppant la production de mélatonine, une hormone naturelle qui prépare votre organisme au sommeil et au repos.
  4. Veillez à vous coucher à des heures régulières. Vous éduquerez votre cerveau et serez plus alerte.
  5. Stoppez les distractions. Vous avez des voisins bruyants? Dormez avec des bouchons d’oreilles. Le téléphone sonne tard le soir? Coupez la sonnerie.

L’activité physique, une saine alimentation et une literie (sommier, matelas) de qualité sont aussi à la base d’un sommeil réparateur.

Vous n’êtes toujours pas convaincu? Dites-vous que le manque de sommeil ne nuit pas qu’à votre productivité au travail; il affecte aussi votre capacité de jugement, votre esprit d’innovation et votre capacité à prendre de bonnes décisions, en plus de vous rendre irritable auprès de votre entourage.

Aussi à lire

Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière
28 juin 2015 écrit par Jobboom Blog

manque de sommeil Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière

Photo : Rawpixel / Shutterstock

Vous êtes incapable de vous mettre au lit avant minuit, bien que votre cadran soit programmé pour 6 heures le lendemain? Non seulement cette habitude peut affecter votre santé, elle est également l’un des facteurs les plus nuisibles à votre productivité au boulot.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, et de l’institut de recherche RAND Europe révèle que les travailleurs qui dorment moins de sept heures par nuit sont significativement moins productifs que ceux qui dorment sept ou huit heures.

Plus surprenant encore : le manque de sommeil serait en fait plus nuisible à la productivité que la cigarette ou l’alcool! D’ailleurs, les chercheurs indiquent que les gens qui consomment de l’alcool de façon modérée en semaine ne présentent aucune baisse de productivité.

L’étude met également en lumière d’autres facteurs nuisant à la productivité. Les travailleurs sous pression rencontrant des difficultés financières ou des soucis de santé seraient moins efficaces, tout comme ceux qui présentent des symptômes de dépression, qui sont victimes de harcèlement au bureau ou qui font face à des demandes irréalistes de la part de leur employeur.

Quoi faire pour mieux dormir et mieux performer au travail

  1. Évitez les somnifères ou autres hypnotiques. Ces sédatifs induisent un sommeil rapide et très profond, mais peu réparateur. Leur utilisation prolongée ne permet pas d’avoir un sommeil satisfaisant à long terme.
  2. Réduisez votre consommation de caféine, du moins après dîner. Comme tous les psychotropes, la caféine agit sur certains récepteurs du cerveau en stimulant la production d’adrénaline et de dopamine. Elle agit aussi sur les récepteurs responsables de votre envie de dormir à la fin de la journée.
  3. Évitez la lumière bleue le soir. Les principaux coupables sont la télévision et l’ordinateur. La lumière bleue perturbe le rythme circadien (cycle éveil/sommeil) en stoppant la production de mélatonine, une hormone naturelle qui prépare votre organisme au sommeil et au repos.
  4. Veillez à vous coucher à des heures régulières. Vous éduquerez votre cerveau et serez plus alerte.
  5. Stoppez les distractions. Vous avez des voisins bruyants? Dormez avec des bouchons d’oreilles. Le téléphone sonne tard le soir? Coupez la sonnerie.

L’activité physique, une saine alimentation et une literie (sommier, matelas) de qualité sont aussi à la base d’un sommeil réparateur.

Vous n’êtes toujours pas convaincu? Dites-vous que le manque de sommeil ne nuit pas qu’à votre productivité au travail; il affecte aussi votre capacité de jugement, votre esprit d’innovation et votre capacité à prendre de bonnes décisions, en plus de vous rendre irritable auprès de votre entourage.

Aussi à lire

Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière
27 juin 2015 écrit par Jobboom Blog

manque de sommeil Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière

Photo : Rawpixel / Shutterstock

Vous êtes incapable de vous mettre au lit avant minuit, bien que votre cadran soit programmé pour 6 heures le lendemain? Non seulement cette habitude peut affecter votre santé, elle est également l’un des facteurs les plus nuisibles à votre productivité au boulot.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, et de l’institut de recherche RAND Europe révèle que les travailleurs qui dorment moins de sept heures par nuit sont significativement moins productifs que ceux qui dorment sept ou huit heures.

Plus surprenant encore : le manque de sommeil serait en fait plus nuisible à la productivité que la cigarette ou l’alcool! D’ailleurs, les chercheurs indiquent que les gens qui consomment de l’alcool de façon modérée en semaine ne présentent aucune baisse de productivité.

L’étude met également en lumière d’autres facteurs nuisant à la productivité. Les travailleurs sous pression rencontrant des difficultés financières ou des soucis de santé seraient moins efficaces, tout comme ceux qui présentent des symptômes de dépression, qui sont victimes de harcèlement au bureau ou qui font face à des demandes irréalistes de la part de leur employeur.

Quoi faire pour mieux dormir et mieux performer au travail

  1. Évitez les somnifères ou autres hypnotiques. Ces sédatifs induisent un sommeil rapide et très profond, mais peu réparateur. Leur utilisation prolongée ne permet pas d’avoir un sommeil satisfaisant à long terme.
  2. Réduisez votre consommation de caféine, du moins après dîner. Comme tous les psychotropes, la caféine agit sur certains récepteurs du cerveau en stimulant la production d’adrénaline et de dopamine. Elle agit aussi sur les récepteurs responsables de votre envie de dormir à la fin de la journée.
  3. Évitez la lumière bleue le soir. Les principaux coupables sont la télévision et l’ordinateur. La lumière bleue perturbe le rythme circadien (cycle éveil/sommeil) en stoppant la production de mélatonine, une hormone naturelle qui prépare votre organisme au sommeil et au repos.
  4. Veillez à vous coucher à des heures régulières. Vous éduquerez votre cerveau et serez plus alerte.
  5. Stoppez les distractions. Vous avez des voisins bruyants? Dormez avec des bouchons d’oreilles. Le téléphone sonne tard le soir? Coupez la sonnerie.

L’activité physique, une saine alimentation et une literie (sommier, matelas) de qualité sont aussi à la base d’un sommeil réparateur.

Vous n’êtes toujours pas convaincu? Dites-vous que le manque de sommeil ne nuit pas qu’à votre productivité au travail; il affecte aussi votre capacité de jugement, votre esprit d’innovation et votre capacité à prendre de bonnes décisions, en plus de vous rendre irritable auprès de votre entourage.

Aussi à lire

Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière
26 juin 2015 écrit par Jobboom Blog

manque de sommeil Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière

Photo : Rawpixel / Shutterstock

Vous êtes incapable de vous mettre au lit avant minuit, bien que votre cadran soit programmé pour 6 heures le lendemain? Non seulement cette habitude peut affecter votre santé, elle est également l’un des facteurs les plus nuisibles à votre productivité au boulot.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, et de l’institut de recherche RAND Europe révèle que les travailleurs qui dorment moins de sept heures par nuit sont significativement moins productifs que ceux qui dorment sept ou huit heures.

Plus surprenant encore : le manque de sommeil serait en fait plus nuisible à la productivité que la cigarette ou l’alcool! D’ailleurs, les chercheurs indiquent que les gens qui consomment de l’alcool de façon modérée en semaine ne présentent aucune baisse de productivité.

L’étude met également en lumière d’autres facteurs nuisant à la productivité. Les travailleurs sous pression rencontrant des difficultés financières ou des soucis de santé seraient moins efficaces, tout comme ceux qui présentent des symptômes de dépression, qui sont victimes de harcèlement au bureau ou qui font face à des demandes irréalistes de la part de leur employeur.

Quoi faire pour mieux dormir et mieux performer au travail

  1. Évitez les somnifères ou autres hypnotiques. Ces sédatifs induisent un sommeil rapide et très profond, mais peu réparateur. Leur utilisation prolongée ne permet pas d’avoir un sommeil satisfaisant à long terme.
  2. Réduisez votre consommation de caféine, du moins après dîner. Comme tous les psychotropes, la caféine agit sur certains récepteurs du cerveau en stimulant la production d’adrénaline et de dopamine. Elle agit aussi sur les récepteurs responsables de votre envie de dormir à la fin de la journée.
  3. Évitez la lumière bleue le soir. Les principaux coupables sont la télévision et l’ordinateur. La lumière bleue perturbe le rythme circadien (cycle éveil/sommeil) en stoppant la production de mélatonine, une hormone naturelle qui prépare votre organisme au sommeil et au repos.
  4. Veillez à vous coucher à des heures régulières. Vous éduquerez votre cerveau et serez plus alerte.
  5. Stoppez les distractions. Vous avez des voisins bruyants? Dormez avec des bouchons d’oreilles. Le téléphone sonne tard le soir? Coupez la sonnerie.

L’activité physique, une saine alimentation et une literie (sommier, matelas) de qualité sont aussi à la base d’un sommeil réparateur.

Vous n’êtes toujours pas convaincu? Dites-vous que le manque de sommeil ne nuit pas qu’à votre productivité au travail; il affecte aussi votre capacité de jugement, votre esprit d’innovation et votre capacité à prendre de bonnes décisions, en plus de vous rendre irritable auprès de votre entourage.

Aussi à lire


First Column of Stuff

  • Here is some stuff.
  • And some more stuff
  • Still more stuff

Second Column of Stuff

  • Here is some stuff.
  • And some more stuff
  • Still more stuff

Third Column of Stuff

  • Here is some stuff.
  • And some more stuff
  • Still more stuff

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com