François-Xavier Harbec, conseiller en emploi

Développement de carrière Québec, Canada

Offres d'emplois / Amélioration du français / À propos et contactez-moi

Être expert, ça s’apprend
29 février 2012 écrit par Journal Métro

Avis aux professionnels de la santé : l’Université de Montréal forme depuis quelques années des experts appelés à se prononcer sur certaines réclamations d’assurance.

Ce programme vise plus précisément à former des experts capables de se prononcer, en toute impartialité, dans le cadre de réclamations d’assurance, poursuites judiciaires, etc. Offert en Europe, ce microprogramme/DESS en Médecine d’assurance et expertise est unique en son genre en Amérique du Nord.

Dans un premier temps, un microprogramme de 17 crédits étalés sur 3 sessions universitaires permet d’explorer tous les aspects de la pratique de l’expertise médicale, notamment dans le domaine de l’assurance, où la demande est très forte. L’étudiant peut ensuite continuer ses études afin de compléter un DESS, qui nécessite un travail dirigé.

D’abord mis sur pied par le cardiologue François Sestier en collaboration avec la SAAQ au début des années 2000, le programme vise à sensibiliser les professionnels à la réalité de l’expertise en santé.

«Au départ, la formation visait les médecins, mais on s’est rendu compte qu’il y avait une réelle demande et un trou béant dans le domaine du médico-légal. Aujourd’hui, le programme est disponible et personnalisé pour les optométristes, les dentistes, les psychologues, les avocats…» Bien qu’un professionnel de la santé puisse rendre des rapports à titre d’expert sans suivre de formation particulière, Dr Sestier croit qu’un encadrement particulier est nécessaire :«Il ne suffit pas d’être un spécialiste pour être un bon expert. Avant, on s’improvisait expert, ce qui a été la cause de plusieurs erreurs et de nombreuses carrières ruinées.»

Avec une formation spécifique en expertise médicale, le Dr Sestier espère élever la barre et permettre aux professionnels de rendre des rapports fondés non seulement sur des critères scientifiques, mais également éthiques et juridiques.

Chaque année, le program­me forme quelque 150 étudiants, dont 80 du Québec, le reste étant des étudiants canadiens ou internationaux. En effet, une formation est offerte depuis 2006 aux étudiants internationaux, et depuis 2007 une autre est également dispensée entièrement en anglais. Fait intéressant, le programme est offert entièrement en ligne, ce qui permet une grande flexibilité aux professionnels qui travaillent à temps plein et qui peuvent ainsi suivre les cours durant leurs temps libres.

Voir également:

  • Solutions d’affaires pour petites entreprises
  • Les étudiants en médecine condamnent la grève de l’enseignment des médecins résidents
  • L’Assurance rassurante!
  • Les révolutionnaires de l’alimentation préparée

  • Laisser une réponse au commentaire

    http://www.harbec.net/etre-expert-ca-sapprendVous devez être connecté pour laisser un commentaire

    First Column of Stuff

    • Here is some stuff.
    • And some more stuff
    • Still more stuff

    Second Column of Stuff

    • Here is some stuff.
    • And some more stuff
    • Still more stuff

    Third Column of Stuff

    • Here is some stuff.
    • And some more stuff
    • Still more stuff