---------------------------

François-Xavier Harbec, conseiller en emploi

Site en construction, nouveautés en 2015! Développement de carrière Québec, Canada

Offres d'emplois / Amélioration du français au bureau / À propos

Êtes-vous fait pour diriger?
20 avril 2017 écrit par Journal Métro

Vous rêvez d’être à la tête d’une entreprise et de gagner un salaire à six chiffres? Voici quelques qualités (que vous n’avez pas) et certains traits de caractère qui pourraient vous faire changer d’idée.

Êtes-vous ENTJ? Un des tests psychométriques les plus répandus dans le monde, le Myers Briggs Type Indicator (MBTI), classe les personnalités selon seize types psychologiques de base. Les personnes dont les résultats à ce test pointent vers le profil ENTJ sont reconnues pour être les plus susceptibles de devenir PDG.

E pour extroversion
Celui qui tire son énergie de l’extérieur et qui tend vers les autres. Une personne qui communique beaucoup et avec énergie obtiendra un E.

N pour intuition
L’audace et les nouvelles idées sont sa marque de commerce, il ne s’attache pas seulement aux faits et au concret.

T pour pensée
Un esprit d’analyse rationnel, aspirant à l’objectivité plutôt que guidé par ses sentiments et ses valeurs obtiendra un T.

J pour jugement
Quelqu’un qui adopte un mode de vie qu’il peut appréhender par la logique. Au lieu d’être spontané et de s’adapter en laissant toutes les options ouvertes, un J préfère être décidé, organisé et régler toutes les questions qui se présentent au fur et à mesure.

Les ENTJ ne représenteraient qu’un faible pourcentage de la population. Peu de chances donc d’avoir tiré le bon numéro à la loterie de la personnalité. Pour en trouver, il faut regarder vers les personnes qui sont les mieux rémunérées.

Le côté obscur de la force
Pendant 18 mois, Lucy Kellaway du Financial Times a demandé à des dirigeants d’entreprise quels étaient leurs pires traits de caractère. Résultat : ils sont obsédés par le contrôle, tyranniques, vaniteux, impatients et n’écoutent personne. Mais le pire est qu’ils ignorent leurs défauts ou refusent de les reconnaître.

Penelope Trunk, probablement une des blogueuses les plus connues aux États-Unis, est célèbre non seulement pour ses conseils, mais aussi pour ses sautes d’humeur. Dans un billet de blogue, elle décrit les cinq traits de caractère que présentent souvent des personnes ayant un revenu élevé et «qui vous feront changer d’idée» :

  1. Elles sont explosives.
  2. Elles sont plus susceptibles de tirer de l’énergie des conflits.
  3. Elles prennent plus souvent des médicaments sur ordonnance.
  4. Elles ne suivent pas les règles.

Mme Trunk conclut que la plupart des gens qui gagnent très bien leur vie échangeraient toutes ces excentricités pour de la stabilité mentale.

Elle n’est d’ailleurs pas la seule à considérer que la personnalité qui permet d’être PDG est potentiellement pathogène. Une étude du professeur américain de psychologie Paul Babiak a déterminé qu’environ un dirigeant d’entreprise sur 25 est un psychopathe… à cravate. Pas nécessairement un criminel en puissance – tueur en série ou autre assassin sanguinaire –, mais un être assez narcissique et manipulateur pour ne pas ressentir d’empathie. Il n’hésite donc pas à écraser les autres afin de monter dans la hiérarchie, ce qui fait qu’il finit éventuellement par se retrouver patron.

Dépression, stress, épuisement professionnel et solitude touchent également les PDG dans une plus forte proportion. Alors, toujours intéressé à diriger une multinationale?

Voir également:

  • Êtes-vous fait pour diriger?
  • Mon patron est un psychopathe
  • Travailleur autonome, êtes-vous protégé?
  • Travailleur autonome, êtes-vous protégé?

  • First Column of Stuff

    • Here is some stuff.
    • And some more stuff
    • Still more stuff

    Second Column of Stuff

    • Here is some stuff.
    • And some more stuff
    • Still more stuff

    Third Column of Stuff

    • Here is some stuff.
    • And some more stuff
    • Still more stuff

    LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com